Thérapie motrice

Le but d’une thérapie dans le cas de l’arthrose est d’occasionner le plus de mouvement possible avec le moins de charge possible. L’articulation ne doit en aucun cas être surchargée; elle doit être mise en mouvement continu sans que n’apparaissent de douleurs. De longues promenades en bicyclette sans côtes sont par exemple une possibilité de lutter contre l’arthrose du genou.

Les répercutions d’une telle thérapie sur le cartilage articulaire:

  • Le mouvement produit une graisse; le cartilage est ainsi mieux lubrifié et sa surface se polit.
  • De nouveaux processus métaboliques générateurs font apparition.
  • Le cartilage obtient plus de stabilité et d’épaisseur. Il est ainsi protégé contre l’usure.
  • Il reste mobile.
  • Cause moins de peines.
  • Il profite d’un affermissement de la musculature alentour.

 

Retour à la page de départ